Frenchfr-FREnglish (UK)

Après mon opération

Les premiers jours

En l'absence de complications, le programme des 3 jours qui suivent l'intervention est le suivant:

J+1.

  • Boisson d'eau seulement autorisée en petites quantités fractionnées, et après ingestion d'un premier verre d'eau "colorée en bleu" le matin pour éliminer une possible fistule. Puis, un lever dans la journée est prévu.
  • Une kinésithérapie respiratoire est proposée.
  • Les antalgiques puissants en perfusion sont maintenus tant que nécessaires.
  • La sonde vésicale est retirée.


J+2.

  • Alimentation purement liquide fractionnée.
  • Le drain, s'il en a été posé un (ce qui n'est pas systématique) est retiré.
  • Levers plus nombreux et marche sont souhaitables.
  • Maintien de la perfusion.

 

J+3.

Alimentation liquide et fractionnée.

La perfusion est retirée tôt le matin. La sortie est possible ce jour ou le lendemain.

Les premières semaines

Un arrêt de travail de 3 semaines est à prévoir, sauf complication. Dès les premières semaines, chez la plupart des patients :

  • le poids diminue : la perte est rapide les premiers mois puis elle ralentit. Généralement, elle est maximale au bout de 12 à 18 mois. Au-delà, une reprise de poids modérée est possible
  • les affections associées à l’obésité régressent (ex. : diabète)

Le patient reçoit des soins à domicile (pansements) le temps nécessaire. Lors de la sortie, on lui remet des informations sur l’évolution de son alimentation les premières semaines et des exemples de repas ainsi qu’une ordonnance pour des antalgiques et des suppléments vitaminiques.

 

J+10

Retrait des agrafes

 

J+1 mois

Contrôle post opératoire avec le chirurgien

 

Un engagement à vie

Se faire opérer, c’est s’engager


Vous devez maintenant, et pour toute la vie :

 

  • suivre de nouvelles habitudes alimentaires et pratiquer une activité physique régulière adaptée à votre cas
  • être suivi(e) régulièrement par l’équipe pluridisciplinaire qui a réalisé l’intervention, en liaison avec votre médecin traitant : au moins 4 consultations la première année avec un membre de l’équipe pluridisciplinaire puis au moins une consultation par an.
  • Dans la plupart des cas, prendre chaque jour des suppléments en vitamines, en minéraux et en oligoéléments (par voie orale ou parfois, par injection). 
Ne pas prendre ces suppléments peut provoquer des carences nutritionnelles et des complications neurologiques graves. Il est conseillé de réaliser régulièrement un bilan biologique nutritionnel et vitaminique.

 

Ces rendez-vous ont 6 objectifs principaux:


  1. évaluer votre perte de poids
  2. vérifier que vous êtes en bonne santé, repérer et prendre en charge les éventuelles complications chirurgicales et carences nutritionnelles qui peuvent survenir très tôt après l’intervention ou plus tardivement ;adapter, si besoin, les traitements que vous prenez : certains médicaments peuvent être moins bien ou plus du tout assimilés après intervention malabsorptive alors que d’autres peuvent ne plus être nécessaires à plus ou moins court terme grâce à l’amaigrissement obtenu ;
  3. vérifier que vous vous êtes bien adapté(e) aux nouvelles habitudes alimentaires et d’activité physique, et vous aider à résoudre les difficultés quotidiennes ;
  4. dépister les éventuels problèmes psychologiques liés au changement du corps et vous proposer, si besoin, un suivi adapté. La perte de poids modifie le corps et son apparence : cela peut entraîner un bouleversement psychologique plus ou moins facile à gérer. Une période d’adaptation au changement est normale et nécessaire pour vous-même et votre entourage. Si vous le souhaitez ou si votre médecin l’estime indispensable, vous pouvez être aidé(e) par un psychologue ou un psychiatre ;

  5. vous proposer, si nécessaire, une intervention de chirurgie réparatrice pour supprimer l’excès de peau qui persiste à certains endroits après avoir maigri (seins, ventre, bras et cuisses de l’obésité ;

 

 

Plus dans cette catégorie : Histoires vécues »