Frenchfr-FREnglish (UK)

Histoires vécues

Clémence, 24 ans :
« Ce qui change aussi, c’est le regard des autres »

Elle a été opérée en mars 20O9 et a perdu 80 kilos

« J'ai toujours été costaud, depuis toute petite... Avant l'intervention, je pesais 150 kg. J'ai essayé plusieurs régimes. J'étais suivie par des nutritionnistes. Mais ça n'a jamais vraiment marché. En mars, cela fera deux ans que j'ai été opérée par le Dr Fercocq, en Normandie où je vis, selon la technique du gastric by-pass. J'ai perdu 80 kg, ma vie a changé. J'ai eu un petit souci à l'hôpital, après l'intervention. Mais si c'était à refaire, je le referais. Sans hésiter.
Moi, je considère que c'est un succès. Ma vie n'est plus la même, l'opération a changé beaucoup de choses. Rien que pour m'habiller, déjà... Et puis les mouvements qui sont facilités, le mal de dos qui disparaît. Avant, je me fatiguais aussi beaucoup plus rapidement. Ce qui change aussi, c'est le regard des autres...
Je mange ce que je veux, de tout. Mais en quantité réduite. Tout est réglé au niveau des vitamines, des compléments alimentaires ; je suis très suivie. Et avant l'opération, j'ai été prise en charge par de nombreux intervenants : par le chirurgien responsable de l'intervention, un psychiatre, un endocrinologue, etc. Le bilan préopératoire est très complet et le suivi post-opératoire aussi. »
                                
Publié dans Ouest-France Lorient le 18 fév. 2012 à la suite d’un article sur les solutions chirurgicales contre l’obésité

Danielle, 38 ans :
« Porter des tailleurs, des talons hauts, être une femme »

Opérée en septembre 2011, elle a perdu 48 kilos

"Avant je pesais 122 kilos. J'ai commencé à prendre du poids au fil de mes trois grossesses. Dès que j'avais des soucis, je mangeais. Les régimes n'aboutissaient jamais qu'à une reprise de poids. J'avais une nièce à qui on avait posé un anneau. J'ai commencé à m'informer et ma décision n'a pas été prise en un jour. J'ai mis du temps à prendre rendez-vous, le temps d'une vraie réflexion utile pour mesurer ce choix. Mon médecin m'a suivi depuis le début.
Cela fera un an que j'ai été opérée et je suis super contente. Même si j'ai eu quelques suites après l'intervention comme des ulcères, globalement tout s'est très bien passé et je n'ai aucune arrière-pensée. Cette opération a tout changé! Quand on est dans la peau d'une forte, on se sent rejetée. Aujourd'hui je revis, je peux faire beaucoup de choses que je ne faisais pas avant comme aller à la piscine, porter des tailleurs, des talons hauts, être une femme. Mon mari apprécie aussi la différence. Côté alimentation, je peux manger de tout mais simplement par petites quantités. Je le conseille vraiment à toutes les femmes fortes"